dimanche, 26 février 2017
Non classé

Manuel Valls vu par les japonais…

Pendant qu’en France, on se fait cramer à l’Eurovision (je vous l’avais bien dit que la France avait perdu l’Eurovision, en même temps, fallait pas être Nostradamus non plus, hein ?), et que le (la) gagnant(e) relance méchamment le débat sur la théorie du genre, les japonais n’avaient pas attendu cet événement pour se foutre de notre gueule.

En effet, depuis quelques semaines, la France a un nouveau premier ministre. Moqué par nos guignols nationaux pour être plus à droite encore que les socialistes :D, il se trouve que notre cher first minister, un peu raciste sur les bords, porte un nom qui leur rappelle curieusement celui d’un personnage du célèbre film des studios Ghibli “Le château dans le ciel”, de ce cher Hayao Miyzaki.

Et pour en rajouter une couche, nos amis nippons lui ont également trouvé une ressemblance avec Muska, l’héritier du royaume de Laputa (du même film, hein, pas des voyages de Gulliver de Jonathan Swift).

valls-japon-laputa-meanwhile.fr
Manuel Valls
valls-japon-laputa-meanwhile.fr-2
Muska
valls-japon-laputa-meanwhile.fr-3
Muska-Valls

 

C’est sans appel.

Réjouissons-nous qu’ils n’aient eu personne d’assez francophone sous la main pour faire un rapport linguistique avec “Laputa”, qui avec un espace bien placé, ferait sens à ce natif espagnol 😉

Et les japonais, dont j’aime me moquer affectueusement, notamment pour leurs relations avec le nucléaire, ont quand même bien raison de se foutre de la gueule de notre “El Blanco” national, même si c’est avec douceur.

Pour ceux qui n’auraient pas compris mon allusion à “El Blanco” :

Et pour le droit de réponse :

Parce que les immigrés, ça fait du ghetto.

L’est pas mignon notre Manu national?

Ah, et la source (c’est en japonais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *