jeudi, 25 mai 2017

Prenez soin de vos cuys et de vos couilles !

“Énormes ou de tailles modestes, touffues ou bien entretenues, les cuys peuvent de styles et de grosseurs très variées. Pas d’inquiétude donc si les vôtres ne sont pas tout à fait identiques”
Cette petite vidéo nous vient du Canada et a été créée par l’agence DentsuBos pour une campagne de sensibilisation au cancer des testicules.

cuys-meanwhile.fr

Intitulée “Le merveilleux monde des Cuys”, elle a été réalisée à la demande de “Cancer testiculaire Canada”.

Mais je vois votre oeil agacé se demander : “les cuys ? Mais qu’est-ce donc ?”

Appeler un chat un chat et une couille un cuy.

Le cuy est une sorte de cochon d’inde géant des Andes, et, vous l’aurez compris, cuy se prononce comme ce petit mot familier qui désigne les attributs masculins: couille. Enfin, c’est justement une prononciation erronée qui rend la vidéo pertinente, le nom de ces petites bêtes poilues ne se prononçant pas tout à fait comme ça.

Et mine de rien, voilà comment parler librement de testicules sans jamais entrer dans le nsfw

Cette vidéo nous apprend donc tout simplement à prendre soin de nos couilles, euh, cuys.

Alors : Qu’est-ce qui est poilu, fragile et dont il faut prendre bien soin?

La vidéo ici :

Alors, écoutez le docteur : touchez vous les couilles régulièrement et foncez chez le médecin si vous découvrez quelque chose d’anormal (si y a une couille, quoi 😉 ). Mieux vaut y aller pour rien que de ne pas y aller alors qu’il y a danger.

Prenez soin de vous, donc, et n’oubliez-pas que vos testicules sont mêmes dotées de récepteurs gustatifs 😉

Ce serait dommage de se passer de goût, non ?

 

Vous aimerez aussi :

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *