lundi, 27 février 2017

Des expressions déformées, volontairement ou non !

Salut à tous !

Aujourd’hui, un petit article sur les expressions déformées, volontairement ou non 😉

Par exemple ?

“Ne pas y aller avec le dos de la main morte”, ou “la porte ouverte à toutes les fenêtres”. Vous voyez le genre ?

On y va ?


Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.
L’egout et les couleuvres

L’egout et l’eboueur.  

 

Il a pas inventé le fil à couper le beurre / il a pas inventé l'eau tiède
Il a pas inventé le fil a couper l’eau tiède.

 

Mieux vaut tard que jamais
Vieux motard que jamais

 

De quel bois je me chauffe
 Tu vas voir de quel doigt je me chauffe

 

 

Qui sème le vent, récolte la tempête
Qui sème le vent, joue de la trompette.

 

 

Les murs ont des oreilles
Les murs ont des orteils.

 

Sur le même principe : Ventre affamés n’a point d’orteils (ventre affamé n’a point d’oreilles).

 

Tous les chemins/toutes les routes mènent à Rome.
Toutes les routes mènent au Rhum.

Tous les chemins métronomes.

 

Fontaine, je ne boirai pas de ton eau
Bedaine, je ne boirai pas de tonneau.

 

Décrocher le gros lot.
Décrocher le grelot

 

Aux grands maux, les grands remèdes
Aux grands mots les grands dictionnaires.

 

 

L'habit ne fait pas le moine
L’abus ne fait pas le moine.

 

La nuit, tous les chats sont gris.
La nuit tous les chats sont au lit.

 

La nuit porte conseil
La nuit porte-jarretelles.

 

Il n'y a jamais loin de la coupe aux lèvres.
Il n’y jamais loin de la croupe au lèvres.

 

Un Homme avertit en vaut deux.
Un clavier AZERTY en vaut deux

 

Un clavier aussi
Un clavier aussi

source de l’image : un tumblr génial !

 

Qui veut aller loin ménage sa monture
Qui aime ses lunettes ménage sa monture.

 

Qui vole un œuf, vole un bœuf.
Qui vole un bœuf est vachement musclé.

Qui vole un œuf ferait mieux de voler un bœuf.

 

Qui vole un œuf vole un bœuf / On ne fait pas d'omelettes sans casser les œufs.
 On ne fait pas d’omelettes sans voler un bœuf.

Ou encore

Qui vole un oeuf vole un boeuf / Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué
Faut pas vendre la peau du bœuf avant de l’avoir volé

 

Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes
Il ne faut pas mélanger les cochons et les serviettes.

 

Il ne faut pas remettre au lendemain ce que l'on peut faire le jour-même.
Il ne faut pas remettre à deux mains ce que l’on peut faire à une seule.

 

Plus je connais les Hommes et plus j'aime les chiens.
Plus je connais les femmes, et plus j’aime ma main.

 

Être un boute-en-train
Être un bout du train

 

Être au bout du rouleau
Je suis au bord du rouleau

 

Tu me retires une épine du pied / Je te dois une fière chandelle
Tu me retires une fière chandelle du pied

 

Donner un coup de pied dans la fourmilière / Jeter un pavé dans la mare.
Donner un coup de pied dans la mare

 

La goutte d'eau qui fait déborder le vase / L'étincelle qui met le feu aux poudres.
La goutte d’eau qui met le feu aux poudres

 Dans le même genre : C’est l’étincelle qui fait déborder le vase.

 

Aller se faire cuire un œuf / Aller au diable
Aller se faire cuire au diable

 

C'est en forgeant qu'on devient forgeron / Petit à petit, l'oiseau fait son nid
Petit à petit l’oiseau devient forgeron

 

Se retrousser les manches / Ajouter de l'huile de coude
Se retrousser les coudes

 

ça ne me fait ni chaud ni froid
Ca me fait ni feu ni flamme

 

Chercher midi à quatorze heure / Chacun voit midi à sa porte
Chacun voit midi à quatorze heures

 

Mettre les pendules à l'heure / Mettre les points sur les 'i'
Mettre les pendules sur les “i”

 

L'argent ne fait pas le bonheur / L'habit ne fait pas le moine
L’argent ne fait pas le moine

 

Fier comme Artaban
fier comme bar-tabac
En bonne et due forme
En bon uniforme

 

Connu le loup blanc
Connu comme le houblon
Et vice versa
Et lycée de Versailles

Berurier

Ni d'Eve ni d'Adam
Ni des lèvres, ni des dents

 

Sorti de la cuisse de Jupiter
Sorti de la cuisine de Jupiter

 

Passer par pertes et profits
Passer par pertes et fracas

 

Le pire, c’est quand c’est involontaire, publique, genre dans la presse :

“repousser aux calanques grecques” au lieu de “repousser aux calendes grecques”

ici et ici

 

Bon, et puis, comme ça, quelques détournements gratuits 😉

 

Ne frappez pas quelqu’un avec des lunettes.
Frappez le avec une batte de base-ball.

 

Si la pierre tombe sur l’oeuf, malheur à l’oeuf !
Si l’oeuf tombe sur la pierre, malheur à l’oeuf !

Ne buvez pas au volant… buvez à la bouteille !

 

Voilà, j’espère que ça vous aura fait kiffer 😉

Si vous en connaissez d’autres, je vous en prie hein !

A pluche les loulous !

 

Quelques sources pour en voir plus :

Topito

ProjetBabel

Yahoo

 

Vous aimerez aussi :

12 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *